Impossible de passer à côté du phénomène. Popularisées grâce au boom du Bitcoin ces dernières années et mises en avant par des personnalités comme Elon Musk, les cryptos sont partout. Certains pays comme l’Allemagne envisagent même la création d’un euro numérique. Voici un petit lexique pour tout comprendre (ou presque) du vocabulaire parfois obscur du monde des cryptos.

ALTCOIN (ou alternative coins) : Ce terme générique désigne toutes les crypto-monnaies qui ne sont pas du Bitcoin. Il en existe plusieurs centaines : Ethereum, Monero, Ripple, Dogecoin...

BITCOIN : Le Bitcoin est la première monnaie cryptographique. Il a été créé en 2009 par Satoshi Nakamoto, développeur dont l’identité réelle reste inconnue à ce jour. Il a atteint un sommet historique à la mi-avril, avec un prix proche des 65.000 dollars, avant de redescendre légérement.  

BLOCKCHAIN : C’est une technologie utilisée pour le stockage et la transmission d’informations sécurisées. Elle se veut transparente et décentralisée. Son principe est simple : chaque utilisateur peut vérifier la validité des transactions qu’une blockchain contient. Lorsque vous réalisez une transaction via une crypto-monnaie, celle-ci s’enregistre sur la blockchain à jamais. Elle devient infalsifiable. En contrepartie, cette technologie demande une forte puissance de calcul.

DON’T BE LIKE GREG : La culture crypto trading, c’est avant tout la culture du web. Pas étonnant donc d’y retrouver des mèmes. Celui-ci fait référence à un tweet posté par Greg Schoen, qui exprimait ses regrets d’avoir vendu ses 1 700 bitcoins au prix de 30 cents au lieu de 8 dollars. “Don’t be like Greg” constitue donc un rappel à ne jamais se séparer de l’ensemble de ses cryptos d’un seul coup.

FOMO (ou “Fear of Missing Out”) : Expression bien connue désignant la peur de passer à côté de quelque chose. Dans le monde des cryptos, celle-ci désigne la peur de ne pas posséder une crypto-monnaie dont le prix est en train de monter. Le FOMO peut souvent se transformer en effet de masse, avec des achats qui font monter le prix d’un coin… Jusqu’à ce que la bulle éclate.

FUD (ou Fear, Uncertainty, Doubt) : Le FUD, c’est un discours qui dénigre un projet ou une crypto-monnaie et qui contribue à faire baisser son cours. Il est guidé par la peur, l’incertitude ou le doute dont certains traders font preuve afin de manipuler le cours à la baisse via les réseaux sociaux, même s’il peut parfois être justifié.

HOLD : Issu du verbe anglais “hold”, ou tenir, ce terme est bien connu de la majorité des traders de crypto. Cela signifie garder son portefeuille de crypto afin de réaliser un investissement sur le long terme. Selon les adeptes de cette technique, les crypto-monnaies sont encore loin de leur potentiel et leur valeur va exploser dans les prochaines années. “Tant que tu n’as pas revendu, tu n’es pas perdant”, affirment les holders.

FIAT (ou monnaie fiduciaire) : Ce sont les devises classiques émises par des banques, telles que les Euros ou les Dollars américains.

ICO (ou initial coin offering) : Cela désigne un moyen de lever des fonds pour un projet par l’émission de Tokens, en se basant sur les technologies blockchain. Les Tokens sont des sortes d’actions que l’on peut échanger contre des crypto-monnaies. Leur prix dépend de l’offre et la demande. Mais si les ICO sont intéressantes sur le principe, celles-ci sont bien souvent des arnaques.

NFT : Similaires aux crypto-monnaies et se basant également sur la blockchain, ces jetons non fongibles ont gagné en popularité en 2020. Contrairement au Bitcoin, chaque jeton NFT est unique et sert de certificat d’authenticité pour des œuvres et objets numériques. Récemment, le premier tweet de Jack Dorsey et le gif Nyan Cat ont été mis en vente sous cette forme.

PANIC SELL : Ce terme désigne la vente rapide d’une crypto-monnaie dès que son prix commence à baisser. Souvent, un mouvement de masse s’enclenche et fait baisser de manière drastique les prix, provoquant la colère des holders.

PUMP AND DUMP : Le pump désigne une forte augmentation de la valeur d’une monnaie. Lorsqu’elle baisse, on parle de dump. Le pump and dump quant à lui désigne une technique de manipulation de marché consistant à faire monter ou descendre le prix d’une crypto-monnaie. Celle-ci est souvent utilisée par les grosses fortunes du secteur, qui achètent massivement une crypto pour en faire monter le prix… Avant de la revendre d’un coup, profitant d’un important bénéfice au passage.

SHITCOIN : Il s’agit d’une crypto sans avenir sur le long terme. L’un des exemples le plus connu de shitcoin est celui du Dogecoin. Né d’une blague sur Twitter en 2013, le coin à l’effigie de Doge (un mème bien connu du web), a connu une envolée spectaculaire début 2021 grâce à des tweets d’Elon Musk encourageant à investir dans cette crypto.

WHALES : Ce terme désigne les personnes possédant une quantité importante d’une crypto-monnaies. On estime par exemple que 40% des Bitcoins existant sur le marché seraient détenus par 1 000 whales. Celles-ci peuvent donc facilement en manipuler le cours. C’est l’une des critiques qui revient régulièrement à propos des crypto-monnaies, qui échappent encore aux lois sur le trading.

crypto 1

Read this in :

Subscribe

* indicates required